Émile
Martel

Notice biographique


Écrivain, Émile Martel fait des études universitaires à l'Université Laval où il obtient une licence ès lettres; il détient également, depuis 1964, un doctorat ès lettres de l'Université de Salamanque en Espagne. Après une brève carrière dans l'enseignement universitaire (deux ans à l'Université d'Alaska, à Fairbanks, et un an à l'Université Victoria, en Colombie Britannique) il entreprend en 1967 une carrière diplomatique au service du Canada. Affecté en Amérique centrale, à Madrid et à Mexico, il fait aussi trois séjours à l'ambassade du Canada en France, pour un total d'onze années à Paris. Principalement engagé dans les dossiers culturels, il mène, de 1994 à 1998, une action qui a rénové le Centre culturel canadien et relancé la politique culturelle canadienne en France.

En parallèle, il a publié des livres de prose poétique et des traductions de poésie espagnole ou mexicaine. Il poursuit un travail d'écrivain et de traducteur de l'anglais en même temps que de l'espagnol. Émile Martel a reçu, en 1995, le Prix du Gouverneur général du Canada pour son recueil de poésie Pour orchestre et poète seul. Le Prix Gatien-Gélinas lui est également remis, en 2010, lors du Festival international de la Poésie. Émile Martel devient membre de l'Académie des lettres du Québec en 2011.


Depuis 1999, il est président du Centre québécois du P.E.N international. Il est membre de l'Union des écrivaines et des écrivains québécois.