Jean-Jules
Richard

Notice biographique


Romancier, Jean-Jules Richard quitte sa famille à 14 ans et rejoint les « hobos », voyageant au Canada, aux États-Unis et en Europe. Engagé volontaire durant la Deuxième Guerre mondiale, il revient au Québec puis travaille pour Radio-Canada tout en étant aussi journaliste à la pige.

Jean-Jules Richard a reçu le Prix Jean-Béraud-Molson pour Faites-leur boire le fleuve en 1970.