Michel
Beaulieu

Notice biographique


Né à Montréal, Michel Beaulieu a été éditeur, journaliste, traducteur et critique. Il fonde en 1964 les Éditions de l'Estérel, où se regroupent de jeunes poètes comme Nicole Brossard, Raôul Duguay, Juan Garcia et le romancier Victor-Lévy Beaulieu. À partir de 1967, il s'impose comme un des poètes majeurs de sa génération et il obtiendra le Prix de la revue Études françaises pour Variables en 1973. Son œuvre, qui comprend une trentaine de recueils, poursuit l'exploration et la reconstitution d'un espace mental traversé de « pulsions », attentif aux sensations comme au travail de la mémoire. Desseins, en 1980, propose une rétrospective de la première partie de son œuvre poétique. Il publie par la suite deux importants recueils, Visages (1982) et Kaléidoscope (1984), paru quelques mois avant sa mort, pour lequel il reçoit à titre posthume le prix de poésie Gatien-Lapointe. D'autres recueils restés inédits, dont Vu et Trivialités, ainsi qu'une anthologie, Fuseaux, ont été publiés depuis 1989 par les Éditions du Noroît.