Michel
van Schendel

Notice biographique


Né en 1929 de parents belges, à Asnières, en banlieue de Paris, Michel van Schendel fait des études de droit avant de venir s'établir au Québec en 1952. Il s'implique rapidement dans les débats sociopolitiques et littéraires, publie Poèmes de l'Amérique étrangère en 1958, puis Variations sur la pierre en 1964, à l'Hexagone. Dans les années 1960, van Schendel exercera diverses activités : journaliste, critique, traducteur, auteur de textes pour le cinéma, directeur de la revue Socialisme. Devenu professeur, il observe un long silence poétique qu'il rompt en 1978 avec Veiller ne plus veiller, écrit en marge d'une grève à l'UQAM. Sa rétrospective, De l'œil et de l'écoute (1980), comporte une large part d'inédits. L'œuvre de van Schendel est couronnée par le prix David en 2003. Mille pas dans le jardin font aussi le tour du monde paraît quelques semaines avant sa mort, à l'automne 2005.

Prix et distinctions


Prix Athanase-David 2003

Prix Spirale de l’essai 2003

Prix Victor-Barbeau 2003

Prix littéraires du Gouverneur général - Poésie