Philippe
Haeck

Notice biographique


Quand il entend son nom, Philippe Haeck met quelque temps à répondre. Dans ce nom, il voit les deux h: il essaie la petite chaise, se tient droit dans la grande. Il travaille à rassembler tout ce que les haches coupent. Il pense que le « je » n'est qu'une fiction commode, que le monde est un grand panier tissé de milliards de fils. Il aime parler s'il peut le faire librement, autrement il se contente d'être simplement là.
Philippe Haeck a enseigné la littérature de mai 1968 à mai 2002 au Collège de Maisonneuve en privilégiant la pratique de l'écriture. De L'Action restreinte. De la littérature (un essai publié en 1975) à L'oreille rouge (un poème-vie paru en 2001), il a publié treize ouvrages : des poèmes pour illuminer la vie qui lui arrive, des essais pour réfléchir à ce qui le hante. Prix littéraires: Philippe Haeck a reçu, le Prix Émile-Nelligan et le Grand Prix de poésie du Journal de Montréal pour La Parole verte en 1982

Prix et distinctions


Prix Émile-Nelligan 1982